Archives par étiquette : communication responsable

Éthique

Mon éthique met en « valeurs » mes ‘3H’ (Humour, Humanité, Humilité). Résumé de quelques concepts:

1) Éthique pour l’Entreprise citoyenne

2) Concepts ‘Web Marketing’

3) Concepts ‘Rédaction décalée’

 

►Concepts éthiques pour l’«Entreprise citoyenne»

• Slow made

• «Le slow made est un mouvement dont l’objectif est la réhabilitation de la valeur temps pour mieux produire, mieux travailler et mieux consommer. Il s’inspire des autres mouvements Slow, dont le Slow Food.
Lancé en France le 22 novembre 2012, et soutenu par le Mobilier national et de l’Institut National des Métiers d’Art1, le slow made vise à fédérer le secteur de la création autour d’une charte composée de six valeurs : la recherche, le geste, la pratique, la transmission, l’appropriation et le prix juste.
Ce mouvement encourage une éthique responsable de l’auteur et du producteur et engage le consommateur à devenir acteur en choisissant un objet porteur de valeurs partagées. La vocation du Slow Made est de sensibiliser, stimuler, valoriser les milieux des métiers de la création au sens large, tels les métiers d’art, les métiers de la mode, du design, l’architecture ou encore les arts du jardin et du parfum.
Le slow made oppose au modèle de consommation tout jetable un modèle durable visant à produire moins et mieux : face à l’obsolescence programmée des objets, le mouvement vise à soutenir la pérennité programmée. Il souhaite engager les acteurs économiques des savoir faire vers un « développement patient » où le temps nécessaire à la croissance (la recherche et la production) est pris en considération et valorisé. Le slow made signifie ainsi «fait avec le temps nécessaire». wikipedia.org/wiki/Slow_made

Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

• Définition de la RSE par l’Union Européenne: « l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes. Être socialement responsable signifie non seulement satisfaire pleinement aux obligations juridiques applicables, mais aussi aller au-delà et investir «davantage» dans le capital humain, l’environnement et les relations avec les parties prenantes».

• Définition de la RSE selon l’ISO 26000: « la responsabilité d’une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et sur l’environnement , se traduisant par un comportement éthique et transparent qui – contribue au développement durable , y compris à la santé et au bien-être de la société ;- prend en compte les attentes des parties prenantes ;- respecte les lois en vigueur et qui est en accord avec les normes internationales de comportement ; et qui est intégré dans l’ensemble de l’organisation et mis en œuvre dans ses relations ». – e-rse.net

Développement durable

«Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs.» (Nations Unies) – ifdd.belgium.be

Communication responsable

«La communication responsable valorise l’entreprise tout en cherchant à prouver son honnêteté. Elle fait sens et repose sur quelques principes comme :

– l’écoute des publics, lecteurs, auditeurs, clients, collaborateurs…

– l’emprise avec la réalité : pour respecter l’environnement plus ou moins proche dans lequel elle se place à grande, moyenne ou petite échelle

– l’efficacité : dire vrai ne veut pas dire pour autant ne plus vendre, ne plus séduire, ne plus valoriser ! L’entreprise peut rester séduisante tout en étant sincère et responsable, engagée dans ses actes.»

Elisabeth Pedexes-Hugot – www.conseilsmarketing.com/

Inclusive Business

«Nouveau terme arrivé dans le lexique de la nouvelle économie, l’Inclusive Business consiste à inclure les personnes les plus démunies dans le processus économique en tant que producteurs, distributeurs, revendeurs ou consommateurs.» – www.consoglobe.com

Cradle-to-Cradle (C2C)

«Le label Cradle to Cradle est un label basé sur la démarche du même nom pour laquelle « les déchets sont des aliments », tout est question de cycle. Il existe 5 niveaux de performance (de basic à platinium), basés sur une stratégie globale d’amélioration.» – www.ecoconso.be/fr/  –  www.c2ccertified.org/

• Slow Management

« Pour atteindre la performance, performance qui passe par le bien-être des personnes, il faut pratiquer ce que nous appelons le slow management. Les leaders, les dirigeants, les managers peuvent ainsi bâtir l’entreprise de demain, une entreprise responsable, une entreprise devenue un endroit exceptionnel pour y exercer son métier, garant des conditions de bien-être et de performance. » (Dominique Steiler – John Sadowsky – Loïck Roche, Eloge du bien-être au travail, Presses Universitaires de Grenoble)www.pug.fr

►Concepts «Web marketing»

Tableau Marketing du contenu - Éthique

Marketing de contenu (Content Marketing)

«Le Marketing de contenu est une des meilleures stratégie pour prouver vos compétences, attirer du trafic ciblé, créer un fichier de prospects et développer votre chiffre d’affaires.» – Le Guide complet du Marketing de contenumarketinghack.fr

Inbound Marketing

«L’Inbound Marketing est une stratégie marketing digital visant à faire venir le client vers soi plutôt que d’aller le chercher. Le prospect est attiré par des contenus pertinents positionnés selon des phases de maturité d’achats et des niveaux d’engagement. On pourrait aussi parler du marketing de l’attraction.» – Arnaud Rannou – www.mychefcom.com/

Slow marketing

«Mais… le slow marketing, c’est du content marketing en fait ! Le moyen le plus naturel et le plus durable de faire venir ces slow prospects à vous, grâce à un contenu expert, spécialiste, qualifié.» – Mylène Macaré – invox.fr/

Romantic Business (Business romantique)

«A l’origine, il y a un best-seller écrit par Tim Leberecht et intitulé ‘The Business Romantic’ qui a fait le buzz en Allemagne avant de faire le tour du monde. Tim y explique simplement à quel point il serait plus agréable et plus rentable de faire du business en tenant compte de notre penchant pour le romantisme. Il fait référence à ce qui caractérise le mouvement artistique et philosophique du XIXe siècle, célébrant l’émotion, l’humain, l’imagination, la nature et la spontanéité.» – Marina Borriello – www.1min30.com/

Marketing émotionnel

«Le marketing émotionnel vise à renforcer cet aspect «émotions», qui favorise l’action. On en a tous déjà fait l’expérience: quand on est sous le coup d’une forte émotion, on agit de façon impulsive et spontanée, sans s’appuyer sur nos capacités de raisonnement. C’est ce qu’on appelle «être sous l’emprise de ses émotions», littéralement !» Thibault De Vergnette – www.alesiacom.com/ 

►Concepts «Rédaction décalée»

Marketing par l’humour (ou décalé)

«Il faut cibler son public et le faire rire…C’est là qu’intervient le gros travail de réflexion. Car si le marketing par l’humour peut créer un Buzz sur les réseaux sociaux et propager votre message à une vitesse incroyable, le bad buzz va tout aussi vite.

Les avantages d’une campagne de marketing par l’humour réussie

– Vous créez un lien privilégié avec vos clients et prospects.

– Vos messages se propagent sur les réseaux sociaux, l’humour se partage facilement.

– Vous vous démarquez de vos concurrents.

– Et pouvez rebondir sur l’actualité avec ce ton toujours aussi décalé.»

Idole – www.idole.net

Marketing ludique

«Il y a donc, à travers le marketing ludique, de la valeur ajoutée à créer avec cette nouvelle expérience de jeu à plusieurs. L’objectif des marques est d’amuser ses consommateurs potentiels afin de leur faire passer le message voulu. Ce sont les jeunes qui apprécient le plus ces publicités ludiques: 26% des moins de 35 ans les estiment plus vendeuses et 23% plus marquantes. Parmi les catégories socioprofessionnelles, les artisans (35%) et les commerçants (27%) sont les plus réceptifs à cette nouvelle forme de communication.» – (fgrange) – marketingludique.canalblog.com/

Newsjacking

«Le newsjacking consiste à s’appuyer sur un fait d’actualité pour réaliser des contenus (infographie, vidéo, communiqué de presse, article de blog…) permettant de se faire remarquer des journalistes et/ou de générer de l’engagement sur les réseaux sociaux.» www.1min30.com 

►Quelques «concepts» que je refuse !

Je refuse toute mission rédactionnelle pour les secteurs du tabac, de l’alcool, du nucléaire, de l’armement, de la pornographie, des jeux de hasard, le développement personnel,… Ainsi que pour les églises, les sectes, les écoles de philosophie, les partis politiques, les psys… De plus, je suis vigilant à ne pas promouvoir dans mes créations le ‘greenwashing’, les arnaques, les théories loufoques, les dérives sectaires, la Biologie totale, l’EFT,…

→ Continuez la lecture du CV Rédacteur Web:

Formation – ExpériencesRéférencesCréations rédactionnelles